François Villeroy de Galhau
„Le statu quo n'est pas une option“

PremiumDans sa première interview avec un journal étranger, le nouveau gouverneur de la Banque de France défend la politique monétaire active de la BCE et appelle à renforcer la gouvernance de la zone Euro.

Handelsblatt: Vous entamez un mandat de six ans. Parmi vos prédécesseurs, Jean-Claude Trichet a développé la désinflation compétitive, Christian Noyer a contribué à l’union bancaire. Quel sera votre grand projet ?
François Villeroy de Galhau: Cela se jugera au bout de six ans, pas dès la première semaine! Je mesure ma responsabilité comme successeur de Christian Noyer, Jean-Claude Trichet et avant eux Jacques de la Rosière et Michel Camdessus. Ma conviction est connue, c’est celle d’un Européen engagé pour l’Euro depuis le départ. J’espère contribuer au renforcement de la zone Euro, évidemment au retour à une croissance durable et puis à la...

 
Serviceangebote
Zur Startseite
-0%1%2%3%4%5%6%7%8%9%10%11%12%13%14%15%16%17%18%19%20%21%22%23%24%25%26%27%28%29%30%31%32%33%34%35%36%37%38%39%40%41%42%43%44%45%46%47%48%49%50%51%52%53%54%55%56%57%58%59%60%61%62%63%64%65%66%67%68%69%70%71%72%73%74%75%76%77%78%79%80%81%82%83%84%85%86%87%88%89%90%91%92%93%94%95%96%97%98%99%100%